18 rue Bernard Dimey - 75018 Paris - 01 78 10 79 25 - contact@adsfasso.org

Le mot du president

president-grandephoto


« SI NOUS CONSACRONS NOTRE ÉNERGIE ET NOS ACTIONS À PROMOUVOIR UN ACCÈS AUX SOINS DE QUALITÉ POUR LES FEMMES, C’EST QUE NOUS AVONS CONSTATÉ QU’ELLES N’ÉTAIENT PAS L’ÉGAL DES HOMMES DANS CE DOMAINE ET CE PLUS ENCORE LORSQU’ELLES VIVAIENT DES SITUATIONS DE PRÉCARITÉ ET D’INSTABILITÉ SOCIALE ET ÉCONOMIQUE ».

Il peut paraître surprenant, pour une association humanitaire, de n’avoir pour objet que l’amélioration de la santé des femmes.

En France, l’accès aux soins des femmes précaires est 9 fois inférieur à celui des hommes dans la même situation. Dans les situations de conflits, la violence se retourne davantage contre les femmes, et la pauvreté les touche plus que les hommes. De plus, les femmes, dépositaires de la fonction de reproduction de l’espèce, nécessitent des soins spécifiques en rapport avec leur maternité, soins auxquels, bien souvent, elles n’ont pas accès en particulier dans les situations de crise.

C’est donc contre l’injustice que nous nous battons, celle qui met les femmes dans une position d’infériorité dans l’accès à la santé.
Rien ne justifie une telle discrimination et nous ne saurions nous résigner à l’accepter sans renoncer à ce qui fait de nous des êtres humains, notre capacité à penser l’existence de l’autre, quel qu’il soit, comme un semblable et à lui reconnaître la jouissance des droits humains universels.

L’ADSF collecte donc des fonds pour pouvoir :
• Rapprocher de l’offre de soins les femmes les plus fragiles et isolées en France.
• Partager des connaissances et apporter son soutien technique aux structures médicales de nombreux pays où la situation ne permet pas aux femmes d’avoir un accès à des soins de qualité : la République des Comores, Madagascar, la République du Congo, les Territoires Palestiniens, l’Albanie.

Nous luttons :
• Contre les violences faites aux femmes
• Contre la mortalité maternelle
• Contre les infections sexuellement transmissibles
• Pour la planification familliale
• Pour l’accès à l’activité economique
• Pour l’autonomisation des femmes

Dans cette lutte nous avons besoin du soutien de tous, du votre en particulier.

Dr Bernard Guillon, Président fondateur de l’ADSF

exergue-motpresident