18 rue Bernard Dimey - 75018 Paris - 01 78 10 79 25 - contact@adsfasso.org


LES FEMMES ET LES ENFANTS SONT LES PREMIÈRES VICTIMES DU MANQUE DE PERSONNEL MÉDICAL QUALIFIÉ. LA RÉDUCTION DE LA MORTALITÉ MATERNELLE PASSE PAR LA PROFESSIONNALISATION DU PERSONNEL SOIGNANT DONT LE NIVEAU DE FORMATION CONTRIBUE À LA QUALITÉ DES SOINS.

bouton  bouton2  bouton3  

bouton5  bouton6  bouton7

FRANCE
DU Santé et précarité faculté de médecine de Lille 2 – Cours santé des femmes et précarité – 2017

Poursuivant son action en faveur de la santé des femmes, l’ADSF continue d’agir pour améliorer la prise en charge des femmes victimes de violences par les professionnels de santé.

Aussi, depuis 2008, une équipe de médecins Lillois bénévoles, organise, à la faculté de médecine Lille 2, un Diplôme Universitaire sur la santé des populations précaires.

L’ADSF, par son fondateur le Dr GUILLON, participe à cette formation qui regroupe, chaque année, une vingtaine de participants, médecins et étudiants en médecines, sage-femmes, infirmie(è)r(e)s, travailleurs sociaux.
Forte de son expérience de terrain auprès des femmes les plus vulnérables, nous tentons de transmettre les notions fondamentales qui permettrons de mieux répondre aux besoins de ces femmes fragilisées par la précarité, la pauvreté, l’exclusion, la violence.
Une fois rappelé les contours de ce qu’est la précarité, nous rappelons les spécificités de la santé des femmes, en particulier la santé reproductive, et les caractéristiques du rapport au soin des femmes en situation de précarité.
Puis nous abordons chacun des aspect spécifiques des besoins de soins des femmes et les conséquences de la précarité : contraception, grossesse, infections sexuellement transmissibles, dépistage des cancers, repérage des situations de violence, désir d’enfant et parentalité ou encore allaitement.
Les échanges avec les étudiants sont toujours riches et constructifs. Ils repartent sensibilisés à l’accueil des femmes vulnérables et avec des outils permettant de répondre de manière adéquat aux besoins de ces femmes.
Rendez-vous en 2018 pour une nouvelle promotion.