18 rue Bernard Dimey - 75018 Paris - 01 78 10 79 25 - contact@adsfasso.org

RETOUR DE MISSION DE GAZA

Léquipe de l’UFP (Union For Palestine) et de l’ADSF a terminé sa mission médicale à Gaza. L’équipe composée de 2 médecins et un logisticien sont entrés par le passage de Rafah le 29 novembre dernier

 

Le Dr Jacques Beres, le Dr Hamid Abdulmonem et Hassan Farsadou ont passé près de deux semaines auprès du peuple palestinien enfermé dans la bande de Gaza.

 

Quelques jours avant leur arrivée, nous avions fait entrer 9 tonnes de matériel médical afin d’aider à recharger les stock en médicaments et matériel des hôpitaux et centres de santé qui sont presque vide du fait du blocus, selon l’OMS.

Les médecins ont trouvé la population exténuée par le blocus, les enfants en état de malnutrition, la dépression nerveuse a gagné une grande partie de la population, les salles d’attentes des consultations dispensées par ne désemplissaient pas. Des centaines de malades ont pu bénéficier de soins médicaux et de médicaments. Cependant certains patients présentant des pathologies graves et compliquées à opérer n’ont pas pu l’être lors de cette mission. Ils ont été inscrits sur une liste d’attente pour la prochaine mission. La copie de leurs dossiers médicaux sera transmise aux médecins spécialistes en chirurgie réparatrice et plastique, orthopédie, neurochirurgie…

 

Parmi eux, des personnes brûlées au phosphore blanc auront besoin de plusieurs interventions lourdes. La prochaine mission médicale aura lieu en mars prochain afin de continuer le travail et la coopération initié entre et les structures médicales et les médecins de Gaza

 

De nombreuses familles sont toujours sans abris depuis les bombardements de l’hiver dernier à Zeytoun et Jabalya et se retrouvent livrées à elles même. L’UNRWA (United Nations Relief and Works Agency) ne parvient pas à aider ces nouveaux sans abris, les enfants de certaines de ces familles sont gelés par le froid et passent des jours le ventre vide. Celles qui ont encore un toit vivent sans eau ni électricité, sans possibilité de se chauffer. Nous avons apporté une petite aide qui reste symbolique en achetant sur place des réchauds, des couvertures, de la nourriture afin de permettre à quelques  familles d’orphelins ayant perdus leur père durant les bombardements de passer l’hiver et d’avoir moins froid. Le manque de moyen limite notre action, mais nous cherchons toujours de nouvelles pistes pour nous aider à financer nos actions.

 

Depuis janvier 2009, l’UFP et l’ADSF ont envoyé 3 missions chirurgicales à Gaza. La bande de Gaza se trouve dans un situation de plus en plus alarmante, toujours isolée, la population survit difficilement dans l’indifférence du monde qui fini par oublier la détresse des enfants de Gaza. Les enfants qui représentent plus de la moitié de la population de la bande de Gaza. qui vit une véritable tragédie.

 

L’UFP tire la sonnette d’alarme afin que le monde prenne conscience de la situation